A propos de moi

Sportive depuis toute petite, j’ai toujours fait du sport (basket, courses à pied). Le sport est pour moi un moyen de me défouler. Puis en 2017, j’ai découvert le yoga. J’avais des à priori sur le yoga: pour moi c’était de la méditation et des mouvements tout en douceur. Or, le type de yoga que j’ai découvert était le vinyasa, un yoga dynamique qui permettait aussi, à son échelle, de se défouler. Après une séance, j’étais sur les rotules! Rien à voir avec l’image du yoga que j’avais en tête. J’ai donc continuer régulièrement à pratiquer: au moins une fois par semaine. Cela me permettait de me créer une bulle de sérénité et de paix dans ma vie quotidienne (je travaillais dans la finance, un monde très stressant). Cela me faisait du bien car en plus, après chaque pratique, il y avait un moment de méditation ou on pouvait se recentrer sur soi et ce qui nous faisait du bien.
Puis, lors du premier confinement en 2020, j’ai commencé à pratiquer tous les jours avec les vidéos en direct proposés par certains professeurs de yoga. Je voyais que je m’épanouissais et que je gagnais en souplesse, en force et en confiance. J’étais devenue plus sereine et plus heureuse en pratiquant tous les jours. La magie du yoga m’avait envahi. A l’été 2020, je me suis inscrite à un 200h proposé au 1er semestre 2021 par Tatiana Bouru et Alex Avila. A l’origine, je m’étais inscrite pour en savoir plus sur cette pratique (notamment sur sa philosophie) et améliorer ma pratique. Puis au fur et à mesure que la formation avançait, l’évidence d’enseigner s’est fait plus forte. C’est ainsi que, diplôme en poche, que je commençais à enseigner. Le yoga est devenu mon métier et je me sens bien plus heureuse et épanouie comme cela.
Aujourd’hui, j’ai 3 diplômes en poche:
Un 200h en vinyasa
Un 50h en yin
Un diplôme en physiologie de la femme enceinte et yoga pré et post natal (formation de Gasquet)

SHOOTING EVE 051.jpeg